Cheval de courseChevaux 

Comment estimer le prix d’un cheval de course ? On vous explique

Avez-vous un cheval ou un poney que vous voulez vendre ou acheter pour faire investissement ? S’il s’agit d’un cheval de course, vous devez avant tout estimer son prix avant le moment de la vente. Même s’il est possible que cette estimation en euros ne saurait vous donner la valeur exacte de l’équidé, cela vous permet quand même d’avoir une idée sur la tranche du prix approximatif sur le marché en France. Pour ce qui est de cette évaluation, il existe plusieurs points à prendre en compte afin d’atteindre un résultat plus ou moins objectif. Découvrez ici les bonnes astuces pour déterminer le prix marchand de votre cheval. 

Quels sont les facteurs qui déterminent le prix d’un cheval ? 

En tant que propriétaire, la première des choses que vous devez privilégier pour estimer le prix de votre cheval est sa « cote ». Si vous avez l’impression d’avoir entendu ce terme plusieurs fois déjà, c’est bien parce qu’il est très employé dans le monde des paris sportifs, en particulier lors des courses de chevaux. Mais ici, ce terme fait plutôt allusion à la valeur intrinsèque des chevaux. Pour déterminer cette valeur, vous devez tenir compte d’un certain nombre de facteurs. 

Tenir compte du factuel

Dans le monde des courses de chevaux, la race du cheval est un élément qui n’est jamais pris à la légère. La race ici équivaut à la marque d’un véhicule, plus elle est connue, plus le prix de l’article est élevé. D’autant plus si votre cheval est un pur sang.

Misez sur le sexe du cheval

Le sexe est un facteur très influent en ce qui concerne l’évaluation du prix des chevaux. Par exemple, une jument jeune et performante rapportera plus de gains qu’un hongre, la reproduction étant privilégiée. 

Lisez aussi :  Quelle veste pour l’équitation ?

L’âge du cheval 

Si vous êtes un habitué des paris sportifs, vous devez savoir que la performance est souvent liée à l’âge surtout dans le monde des courses de chevaux. C’est pourquoi les bons parieurs préfèrent miser sur le cheval de la bonne tranche d’âge afin de maximiser leurs gains et leur investissement. En tant que propriétaire, vous ne devez pas hésiter à mettre en avant la jeunesse de votre cheval. Toutefois, s’il s’agit d’un cheval de course plutôt âgé, son expérience de carrière devra jouer positivement sur le prix. 

Les origines du cheval 

Pour établir le prix en euros des chevaux de course, on tient généralement compte de leurs origines. Dans le monde des chevaux, c’est le gène mâle qui est déterminant. Il faut donc remonter au père du cheval ou à son grand-père maternel. Plus la réputation des ascendants mâles de l’étalon est bonne, plus le prix de ce dernier va grimper. Dans le monde entier, plusieurs sont ces propriétaires ou entraîneurs qui font recours à la génétique équestre pour plus de gains et un meilleur investissement. 

Mettez en avant les performances du cheval

Les compétences des chevaux sont ce qui les distingue les uns des autres. Pour cela, n’hésitez pas à exhiber les exploits réalisés par votre cheval de courses tout au long de sa carrière avec le jockey favori et l’écurie dans laquelle il est entrainé, c’est un critère important en France. Si vous êtes le propriétaire du cheval, prenez le soin de discuter avec son entraîneur à propos du potentiel de cet animal si cela n’est pas encore fait. Ces détails ne seront pas anodins en ce qui concerne le prix du cheval de courses. 

Les facteurs secondaires de l’établissement du prix d’un cheval 

Pour déterminer le prix, en euros, des chevaux de courses, il existe d’autres critères, a priori subjectifs, que le propriétaire ou l’entraîneur doit également prendre en compte. 

Lisez aussi :  Louer votre fourgon pour le transport de vos chevaux

L’aspect physique du cheval 

Un cheval de course qui a une jolie tête, sans aucun doute, ne passera pas inaperçu dans le monde hippique. L’aspect physique va donc vous permettre de booster vos gains et votre investissement. Même si ce critère ne sera pas pris en compte lors des paris, il va de soi que pour un achat de chevaux, cela reste important. L’entraîneur ou le propriétaire du cheval doit donc veiller à ce qu’il ait une apparence absorbante. 

L’historique de santé du cheval 

La situation sanitaire des chevaux de course prévaut sur tous les autres critères. Plus l’animal est en forme, plus vos gains seront impressionnants. Il est donc important que le cheval bénéficie d’un suivi médical tout au long de sa carrière. C’est une condition à laquelle le propriétaire ou l’entraineur doit veiller à tout prix. Il est même très courant aujourd’hui de faire plusieurs séries d’examens avant de procéder à un achat de chevaux. 

Pensez aussi à l’assurance van pour votre cheval !

Vous savez désormais ce qui influence le prix d’un cheval, si vous avez envie de devenir propriétaire. Maintenant, vous savez aussi que vous devez prendre en compte les dépenses pour l’entretien du cheval (notamment l’alimentation), la location d’une pension (si vous n’avez pas l’espace et les infrastructures adaptées chez vous), en prendre soin (les frais vétérinaire et l’assurance vétérinaire) et le transporter le cas échéant. En ce qui concerne les déplacements, nous parlons évidemment de ceux qui se font avec un van, que ce soit pour aller faire des concours ou pour une visite chez le vétérinaire. 

Pour choisir une assurance van tracté pour le transport d’un cheval, il faut bien évidemment prendre en compte vos besoins. Comme pour l’assurance de n’importe quel véhicule, vous avez le choix entre plusieurs formules. Ainsi, vous devez faire le point sur les garanties prises en charges, comme

  • la responsabilité civile pour les dégâts que subit un tiers
  • les dégâts pouvant être occasionnés par le cheval
  • les dégâts occasionnés au véhicule lors de manœuvres
  • le prêt du van à un tiers 
  • l’utilisation d’un autre véhicule pour tracter le van
  • une garantie en dehors des frontières du pays, si vous voyagez 
Lisez aussi :  L'histoire des courses hippiques à travers le monde

Pour savoir ce qu’il en est, vous pouvez commencer par regarder sur le site internet des assureurs dédiés à ce type de véhicule. Nous vous invitons également à demander un devis et à comparer les prestations avec d’autres devis. Cela permet de connaitre les tarifs moyens pour un type de formule. 

À cela, il faut aussi se renseigner sur les exclusions de garantie et le montant des franchises. Vous trouverez les informations dans les conditions générales, envoyées en pièce jointe par mail avec le devis ou sur le site de l’assureur. En tout cas, il est important d’en prendre connaissance avant de signer le contrat.

Pensez aussi à prendre des renseignements sur la qualité du service client. En plus de lire des avis sur internet, nous vous invitons à vérifier de quelle manière vous pouvez les joindre et sur quel créneau horaire, s’il s’agit d’un numéro de téléphone. Cela peut vous être utile pour obtenir un simple renseignement ou encore pour déclarer un sinistre, suivre l’évolution d’une indemnisation…

Il ne vous reste plus qu’à prendre le temps pour faire votre recherche et à comparer les différentes prestations pour prendre votre décision. 

Pages sur le même sujet

Leave a Comment